Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

Le Département octroie des aides pour des logements moins énergivores et plus adaptés

  • Habitat

Lors de la dernière commission permanente, le Conseil départemental a voté une subvention de 60 000 euros en faveur de l'amélioration de l'habitat aussi bien sur le plan énergétique que sur l'adaptation à la perte d'autonomie liée au handicap ou au vieillissement.

Cette somme se répartit entre 65 demandes de propriétaires occupants très modestes : 37 pour des travaux d'économie d'énergie, 28 pour des travaux d'adaptation du logement lié au vieillissement et un pour habitat dégradé.

Le montant moyen des travaux (isolation des combles, remplacement des menuiseries extérieures, changement de chaudière...) s'élève à 22 007 euros pour la maîtrise de l'énergie. 

Quant aux travaux d'adaptation au vieillissement ou à la perte d'autonomie, ils consistent principalement en la pose d'un monte-escalier, l'installation de volets motorisés, d'une main courante dans l'escalier ou au remplacement de la baignoire par une douche à l'italienne. Le montant moyen des travaux est de 8 840 euros.