Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

Wi-Max : le Département intervient pour maintenir le service

  • Numérique
Retour à la liste
antenne wimax

Il y a quelques semaines, l'entreprise Altitude Infrastructure chargée d'exploiter le réseau Wi-Max dans les Deux-Sèvres a informé brutalement de l'arrêt du service au 30 novembre 2018. Un coup dur particulièrement sévère pour les près de 700 abonnés du réseau.


En réaction à cette annonce, le Département a mené en urgence une étude approfondie afin d'identifier la solution adaptée pour maintenir une connexion Internet satisfaisante dans les foyers concernés.

Aujourd'hui, le Département est en mesure d'annoncer qu'il va pallier la carence de l'entreprise défaillante et permettre ainsi à l'opérateur Ozone de maintenir actifs tous les abonnements en cours en Deux-Sèvres.

Le Département prend donc à sa charge le maintien de cette infrastructure, en reprenant les pylônes implantés en Deux-Sèvres et en s'engageant à en assumer l'entretien et les bonnes conditions de fonctionnement. Un budget de l'ordre de 200 000 € sera mobilisé en 2019 pour permettre le maintien du service Wi-Max.

Pour Gilbert Favreau, président du Conseil départemental,

Il s'agit là d'un choix engagé et responsable en faveur des centaines de familles dont le quotidien risquait d'être perturbé en raison de l'arrêt du Wi-Max. Nous ne pouvions accepter cette situation. C'est pour cela que nous avons choisi de maintenir le service en prenant directement en charge les équipements.

 

Au-delà des quelques désagréments inhérents au changement d'exploitant, les bénéficiaires du service pourront donc continuer à se connecter via le réseau Wi-Max. Néanmoins, le maintien du Wi-Max n'est que temporaire, l’autorité de régulation des Telecom devant, d'ici un an environ, reprendre les fréquences dédiées au Wi-Max pour les déployer sur des technologies alternatives. Les abonnés actuels sont donc invités à étudier les autres modes de connexion à Internet (fibre, ADSL, 4G fixe, satellite....) disponibles à leur domicile.

"A l'heure où nous lançons un ambitieux plan de déploiement de la fibre optique dans le département, nous devons être en mesure de proposer un service de connexion Internet au plus grand nombre. Le Wi-Max fait aujourd'hui partie de ces technologies complémentaires encore utiles à la desserte globale du territoire", conclut René Bauruel, conseiller départemental en charge du numérique.

 

Repères
> Le WiMax signifie Worldwide Interoperability for Microwave Access. Il s'agit d'un ensemble de normes techniques basées sur un standard de transmission radio permettant la transmission de données haut débit par voie hertzienne.
> En Deux-Sèvres, le réseau a été implanté en 2008. En 2016, il a bénéficié d'une montée en débit à 10 MB/Seconde, à l'origine d'une amélioration sensible de l'offre.