Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

1 million d'euros pour la réhabilitation de la Chambre de métiers et de l'artisanat

Retour à la liste
Campus métiers Niort © Google Street View

Cette enveloppe sera dédiée au projet de réhabilitation du Centre de Formation des Apprentis de Niort qui dispense 32 formations et un enseignement pour 57 diplômes. 

Le coût estimatif de ce projet s'élève à 21,5 millions d'euros TTC et porte sur 5 pôles :

  • hôtellerie-restauration,
  • alimentation,
  • mécanique,
  • bâtiment et électricité,
  • services.

Les travaux consisteront en la rénovation des bâtiments datant de 1976, la construction de 3 nouveaux bâtiments et la destruction des bâtiments existants.

Avec ce projet de modernisation des ateliers et locaux d'enseignement, la Chambre des métiers et de l'artisanat se donne pour objectif d'assurer un enseignement de qualité des différentes filières professionnelles indispensables à notre économie locale. Face à ces enjeux économiques, d'attractivité territoriale et d'orientation professionnelle des jeunes Deux-Sévriens, le Département soutient et encourage cette initiative ambitieuse d'adaptation des outils pédagogiques.

 

En Deux-Sèvres, on compte 6 659 entreprises dans les métiers de l'artisanat  (environ 13 000 salariés).

Régulièrement, ces entreprises et artisans soulignent une pénurie de professionnels qualifiés en particulier dans les domaines de l'hôtellerie, de la restauration et du bâtiment. Cette réhabilitation va participer à renforcer l'attractivité du campus et à adapter l'offre de formation au plus près des besoins du marché.

Ces TPE, PME sont un vivier d'emplois indispensables, lesquels représentent des débouchés intéressants pour les jeunes mais aussi pour les adultes en reconversion.

Le Département des Deux-Sèvres soutient également au quotidien ces entreprises par la commande publique, grâce à l'opération "1000 chantiers pour les artisans deux-sévriens" (*) dans le cadre de son Plan de Relance et invite chaque année les collégiens à découvrir ces métiers en apportant un soutien financier à l'opération "Bravo les artisans".


(*) un fonds d'aide de 5 millions d'euros pour les travaux d'investissement communaux et intercommunaux à hauteur de 5 000 euros maximum par chantier.